Petit Guide pour Bien Débuter avec vos Plantes

Cet article est pour ceux qui pensent qu’ils n’ont pas la main verte. Je vous mets au défi de vous prouver le contraire!

Je n’avais jamais essayé de m’occuper de plantes d’intérieur avant d’avoir mon propre appartement mais je savais dès le début qu’elles seraient un élément essentiel pour donner de la vie à un cocon quelque peu figé. Et si tout comme moi vous n’avez aucune inspiration pour accrocher quoi que ce soit à vos murs (à part un miroir et une horloge), les plantes font amplement l’affaire pour la déco.

C’est pourquoi je souhaite vous transmettre aujourd’hui 5 astuces assez simples pour vous montrer qu’avec un peu d’attention, vous pouvez vous aussi ajouter de la verdure à votre intérieur. Gardez juste à l’esprit que je ne suis en aucun cas experte en la matière, je partage juste ce que j’ai appris au fil du temps !

Renseignez-vous

Avant de craquer pour la plus imposante des plantes que vous puissiez trouver, c’est toujours bien de lister les recoins de votre appartement/maison où vous pourrez potentiellement accueillir votre nouvelle trouvaille. Soyez juge en terme d’exposition à la lumière du jour. Le soleil reflète-t-il directement à cet endroit ou bien au contraire, est-ce qu’il fait trop sombre ? Vous pourrez alors choisir votre plante en fonction de ses aptitudes à bien réagir à la lumière ou à l’ombre, et ainsi en déduire si c’est réalistiquement une bonne décision. Pensez aussi à la place qu’elle aura pour s’épanouir. Si vous placez une plante qui est censée grandir facilement dans un tout petit recoin, même si elle reçoit la bonne dose de lumière, il lui sera difficile de se développer comme elle le devrait.

N’arrosez pas trop

Ca va avec les recherches précédemment évoquées, mais vous devez aussi vous inquiéter de la quantité d’eau que votre plante requiert pour être heureuse. Certaines plantes n’aiment pas faire trempette trop souvent. Sur-arroser peut conduire à une trop forte humidité et amener la plante à pourrir. J’ai perdu quelques plantes pour cettes raison et je vous promets qu’une fois que le coeur se met à pourrir, c’est impossible à récuperer. Assurez-vous toujours que la terre soit complètement sèche avant de réarroser.

Un autre conseil est d’éviter l’eau du robinet. J’utilise moi-même de l’eau déminéralisée car l’eau à Paris (et dans la plupart des grandes villes) est très calcaire et ce n’est pas bon pour les plantes.

Observez

Le plus évident mais aussi le plus facile à oublier, c’est qu’il suffit parfois uniquement d’observer et d’accorder de attention à vos plantes. Si vous oubliez tout le temps d’arroser vos plantes, créez des rappels sur votre téléphone (en tout cas moi c’est ce que je fais!) mais gardez à l’esprit que chaque plante a des besoin différents et n’absorbe pas l’eau à la même vitesse. Jeter un oeil à vos plantes tous les un ou deux jours est vraiment l’idéal. Non seulement ça vous permet de vérifier l’humidité mais vous pouvez ainsi également repérer les feuilles mortes et les empêcher de cohabiter trop longtemps avec les jeunes pousses. Cela vous permet aussi de rester à l’affut de l’arrivée de nouvelles feuilles et c’est toujours un moment très excitant !

Rempotez si nécessaire

C’est toujours un peu terrifiant d’avoir à replanter une plante qui parait aller bien. Est-ce qu’elle sera heureuse dans son nouveau pot ? Est-ce que j’utilise la terre appropriée pour cette espèce ? Mais si le pot d’origine est trop petit, cela peut freiner la croissance de la plante. Cela étant dit, il vaut mieux éviter de replanter trop souvent. La plante a besoin de s’habituer à son nouvel environnement avant de penser à la déménager à nouveau.

Si vous avez acheté une plante dans un contenant qui n’a pas de système de drainage (petit(s) trou(s) au fond du pot), c’est sans doute une bonne idée de vouloir rempoter. Vous ne voulez pas que l’eau ne puisse s’évacuer et provoque ainsi des dégâts au niveau des racines. Et si vous n’aimez simplement pas le banal pot en plastique dans lequel sont souvent vendues les plantes, offrez-vous un joli cache-pot, ça fera très bien l’affaire !

On apprend de ses erreurs

C’est sans doute le conseil le moins transcendant, mais c’est important de reconnaître qu’en débutant, vous ferez surement des erreurs. Essayez de les identifier et de déterminer comment vous auriez dû faire pour ne pas répéter ces erreurs. Et si vous n’avez aucune idée de ce qui a bien pu se passer, peut-être que la plante n’était déjà pas très en forme lorsque vous l’avez ramenée chez vous ! Parce que oui, cela arrive. Je me suis difficilement retenue ce weekend de jeter mon dévolu sur une magnifique plante Calathea car on voyait déjà que les nouvelles feuilles étaient en train de mourir, donc je me suis dit qu’elle ne ferait pas long feu. Dans tous les cas, essayez de ne pas trop vous en vouloir quand l’une de vos plantes vient à mourir. Vous aurez fait de votre mieux et dites-vous que c’est une bonne occasion pour réveillez votre déco en en choisissant une nouvelle !

S’occuper de ses plantes est une aventure en quelque sorte. Je suis en train de faire pousser un avocatier à partir d’un noyau d’avocat, et je crois que ça se passe plutôt bien comme en attestent les photos ci-dessus ! La prochaine étape dans mon apprentissage des plantes est de pouvoir faire mes propres boutures, mais je n’en suis pas encore là…


Vous aimez les plantes vous aussi ? Avez-vous d'autres astuces à ajouter à la liste ?