Les leçons que j’ai tirées de cette année

Lessons Learnt From the Past Year

J’ai 28 ans aujourd’hui ! Et je n’ai pas vraiment l’habitude de rédiger ce type d’articles, mais comme on tombe pile sur le jour de la semaine où j’ai l’habitude de publier, je me suis dit que ce serait intéressant de faire le point sur l’année passée et (peut-être) préparer la prochaine. Dans la même veine (mais en plus détaillé), j’ai beaucoup aimé l’article de Laetitia sur ses leçons de vie pour son 30ème anniversaire et ça m’a inspirée à réfléchir à tout ce que j’ai appris cette année.

J’ai tendance à être un peu nostalgique lorsque mon anniversaire approche. Je suis un peu une « control freak », j’aime bien tout gérer et planifier, et je déteste perdre mon temps. Plus généralement, je trouve que le temps passe tellement vite que l’une de mes plus grandes peurs est de me réveiller un jour avec le plus profond regret de ne pas avoir mis toutes les chances de mon côté.

Il y a eu des hauts et des bas cette année, probablement comme tous les ans, mais je dois dire que je ne me sens pas au meilleur de moi-même à l’heure où j’écris ces mots. Je n’aime pas trop me plaindre et étaler ma vie devant les autres, mais comme je trouve que c’est important de ne pas toujours occulter les mauvais moments sur le web (vous savez autant que moi comment la culture de la perfection sur les réseaux sociaux peut faire sombrer la personne qui se trouve de l’autre côté de l’écran dans une bulle de comparaison et de pensées négatives), je dirai juste que mes semaines ne sont pas les plus joyeuses ces derniers temps. En semaine je me fais violence pour me tirer du lit et aller travailler, car je me sens comme prisonnière d’un job qui ne me conviens plus, et le weekend la solitude me pèse.

Je sais qu’il y a pire, bien sûr. Je ne dis pas que je ne supporte pas ma propre compagnie, au contraire. Je suis et serai toujours une personne introvertie et j’ai besoin d’avoir du temps où je me retrouve seule. Mais j’ai aussi besoin de partager des choses, de rire, et de savoir que je peux compter sur quelqu’un qui serait là pour moi. J’ai des amis, oui, mais nos modes de vie deviennent de plus en plus différents et ce n’est plus vraiment pareil.

Bref, je sais qu’il est temps de prendre le taureau par les cornes et je suis bien décidée à me concentrer là-dessus cette année (aussi bien pour le travail que pour rencontrer des gens), c’est juste plus facile à dire qu’à faire.

Voilà donc ce que j’ai retenu de ma 27ème année :

  1. C’est normal de devoir parfois lever le pied et ce n’est pas la peine de s’en vouloir si l’on arrive pas à caser tout ce qu’on avait prévu de faire dans la même journée.
  2. Je peux voyager seule si j’en ai envie, j’en suis capable.
  3. Je suis véritablement heureuse de partager les réussites de mes amis. Si j’ai pu auparavant éprouver une certaine amerturme (c’est triste, je sais), j’ai appris à être vraiment contente pour eux et ça me libère !
  4. C’est difficile de lâcher prise, mais on ne peut s’entêter à vouloir aider quelqu’un qui ne souhaite pas être aidé (et encore moins s’en vouloir pour ça).
  5. Je peux reprendre contact avec des amis après ne pas les avoir vus pendant 6 mois et finalement avoir l’impression de ne pas les avoir quittés une seule minute. C’est une bonne façon de reconnaître ceux qui comptent vraiment car ça résonne juste comme il faut.
  6. Les membres de ma famille proche sont les êtres les plus importants pour moi.
  7. C’est normal parfois d’admettre qu’on a besoin d’aide, on ne peut pas toujours tout porter seul sur ses épaules.
  8. On ne s’en sort pas aussi mal qu’on le pense, le plus important est de faire du mieux qu’on peut.
  9. Soyez votre propre leader, et ne vous reposez pas trop sur les autres.
  10. Il n’est jamais trop tôt pour se mettre à faire ce que l’on a vraiment envie de faire.

Comment se passent vos anniversaires ? Vous êtes plutôt du genre à vous soucier du futur ou saisissez-vous l'occasion pour faire la fête et lâcher prise ?