Se Libérer Des Complexes

Letting Go of your Body Insecurities

Je ne sais pas vous mais je n’ai jamais été très en accord avec mon corps. Il y a certaines parties dont je suis fière, et d’autres que je devrais probablement tonifier, renforcer, affiner.

Mais je suis surtout très pudique quand il s’agit de dévoiler certaines zones, car je pense que notre corps est quelque chose de privé et que de toute façon on se doit de garder un peu de mystère (appelez-moi mamie).

C’est pour ça que je redoute toujours de devoir me mettre en maillot de bain. D’autant plus quand je suis entourée de connaissances (amis ou famille) à la plage, la peur d’être jugée est omniprésente.

Je soulève le sujet aujourd’hui car pendant mes dernières vacances, j’ai fait de mon mieux pour oublier mes complexes, et je peux vous dire que c’était libérateur! Je ne portais pas de maquillage la plupart du temps, je portais juste le minimum de produits le soir, découvrais mes genoux, et ne me cachais pas derrière un paréo à la plage. Et pour une fois, je m’en foutais pas mal. Il y a eu des moments où j’ai même pensé qu’on me trouverai ridicule si l’on s’apercevait que j’avais pris le temps de me couvrir de maquillage.

J’en suis venue à la réalisation que nous sommes tous les mêmes, des humains. Avec des caractéristiques parfois exceptionnelles, et avec des défauts singuliers.

Ce qui me dérange le plus cependant, c’est le fait que je ne peux ressentir la même chose ici à Paris. Au jour d’aujourd’hui, je ne peux sortir sans être un minimum présentable et je n’ai pas encore la force d’oser porter jupes et robes en été (je peux gérer avec des collants noirs). Vous pouvez penser que c’est idiot, et ça l’est, mais je ne peux m’empêcher de me dresser des barrières. Il y a quelque chose ici qui me retient de m’habiller comme j’aimerais. Est-ce que c’est la ville ? Est-ce que ce sont les gens qui me rendent inconfortable que ce soit dans le métro ou dans la rue ? Je ne sais pas… Qu’est-ce que vous en pensez ? Comment réagissez-vous face aux complexes ?